mercredi 13 février 2013

Mercredi :))

Paris me manque
Pas les boutiques
Il y a pas mal de choses à Aix
Pas forcément la vie sociale
Je n'en avait quasiment plus
Ces dernières années
Non
Je crois que c'est l'ambiance
L'air
La pollution
La possibilité de faire de tout
Et n'importe quoi
À n'importe quel moment
Pendant mes années parisiennes
J'ai souvent eu beaucoup a faire
Entre les enfants de mon amoureux
Et le travail
Maintenant que les enfants sont autonomes
Ou presque
Et que j'ai levé le pied sur le travail
Je me retrouve livrera moi même
Trop de temps
Pas assez d'activités
Je ne me suis pas rendue compte de la transition
L'amoureux virtuel prenait beaucoup de place
Sa copine aussi
Tout ça suffisait à bien occuper mes jours
À bien occuper ma tête
Non je ne regrette pas cette période
En ce sens que j'étais tiraillée
Entre quitter mon amoureux ou rester avec lui
Alors non
L'option de vivre avec l'amoureux virtuel
Je ne l'ai jamais envisagée
La vision de sa rue
De ses deux fenêtres
À travers lesquelles
On apercevait la crasse
De vitres jamais nettoyées
Et d'horribles murs jaunes
Non merci !
Ça a été clair des le départ
Sans parler de son immonde visage
Grosses lèvres
Dents écartées
Regard bovin
Non ! Jamais !
Cela dit
Il prenait eau coup de temps
Il écrivait
Envoyais des SMS
Laissait des messages
J'ai aimé croire
Qu'un jour je trouverai le courage
De venir face à lui
Et lui dire
"Non, ça ne va pas être possible
Tu es affreux
Je en pourrais passer ma vie a te regarder
Et puis j'en aime toujours un autre"
Mais c'est dur de dire ça à quelqu'un qui s'accroche
Qui malgré tous les lapins
Tous les signaux
De profond dédain
Ou d'ignorance
Continue de s'accrocher
De croire que les princesses
Embrassent les vilains crapaud
E que ceux ci se transforment en princes sublimes
Non
Je ne voulais pas en faire mon prince
J'ai mon prince
Depuis treize ans
Le seul
L'unique
L'ultime
Tous les couples ont des passages à vide
Nous sommes comme tous les couples
Mais en dépit de tout
Nous sommes un couple
Qui s'aime profondément

Paris me manque
Je lui ai laissé un post it sur son bureau
Un post It en forme de cœur
Alors peut être que demain
Pour le jour de l'amour
On sera sur le pont des amours
À la ville des amours...
À suivre

mercredi 6 février 2013

Envie

Parfois je me pose la question
Sur l'envie
Ce blog par exemple
Est ce que j'ai vraiment envié de l'écrire
Est ce que j'ai vraiment envié de partager
Et qu'est ce que j'ai envi de partager ?

J'aime ma vie actuelle
Et j'ai envié de la préserver
Aussi parce que je ne trouve pas décent
D'envoyer à la face du monde
Tout le bonheur que je vis
Par contre
Je veux bien partager ma sérénité
Mon apaisement actuel dans cette vie
Et tout ce qui a changé
Le monde virtuel m'a fait beaucoup de mal
C'est un miroir aux alouettes
Et je n'ai pas eu de chance
Je suis tombée sur un manipulateur
Qui n'avait d'autre but que de me faire venir
Dans sa petite vie minable et égoïste
Tout cela en me faisant croire à l'amour
Un amour ou l'argent ne fait pas le bonheur
(Ce qui est vrai, mais il y contribue)
Et surtout une vie morose
Sans dépassement de soi
Sans ambition
Ce garçon
N'avait pas d'ambition
Et heureusement
Car c'est ce qui a mis en alerte tous mes systèmes d'alarme
Je plains sincèrement celle qui tombera entre se mains
Car elle est vouée à une vie monotone et sinistre
Une vie sans étincelles
Sans montagnes russes
Sans rebonds

Je dis ça
Et je regarde ma vie sereine aujourd'hui
Sereine oui
Mais avec un homme qui me sécurise
Avec un un homme qui sait donner cette impulsion à chaque instant de chaque jour
Que dieu fait




mercredi 30 janvier 2013

Mercredi jour de blog

Mon Dieu
Il doit être écrit quelque part
Que ne n'aie pas le temps
De tenir un blog
Il n'y a finalement que le mercredi matin
Quand je suis a la maison
Et L au collège
Que j'ai le temps de m'assoir
Vous lire
Vous écrire

Les jours passent si vite
Entre les travaux de la nouvelle maison
Les nouveaux dossiers
Et la gestion courante de tout
Que je n'ai pas beaucoup de temps
Pour m'isoler
Comme je le faisais à Paris
Ce que l'on dit sur les gens du sud
N'est pas un mythe
Je me suis fait plus d'amis ici en quelque mois
Qu'en une décennie à Paris
Des gens simples pour la plupart
Je fuis les soirées trop mondaines
Et les bobos en quête de nature

D'abord
Il y a B qui tient une galerie boutique à V
Originaire du sud, elle a vécu 17 ans à Paris
Avant de revenir dans le sud avec sa compagne et ses enfants
45 ans, très cultivée et d'une grande sociabilité
Tout ce que j'aime
L'autre jour dans un café
Nous nous amusions à inventer la vie des gens autour de nous
Elle, elle doit être esthéticienne au village à côté
Maquillée à la truelle
Habillée mauvais goût assuré
Leggings et ballerines
Beurk
Lui, homme d'affaire pressé lit son journal au comptoir
Au fond, deux solitudes pianotent sur leur téléphone
J'ai horreur de ça

L'an dernier
Lors de mon égarement temporaire
(On va dire ça comme ça)
Je me sentais obligée
De lui envoyer des SMS
J'avais horreur de ça
L'impression d'avoir un fil à la pâte
J'ai manqué de courage dans cette histoire
J'aurais du lui dire
Qu'il ne me plaisait pas
Que ses photos étaient un supplice visuel
Et que j'avais beau lui en demander de nouvelles
Très souvent
Dans l'espoir que quelque chose se déclenche
Que son regard m'emmène
Ou que son sourire me donne le sourire
J'ai toujours eu un frisson en les voyant
"Non, avec lui, ça ne peux pas être possible
As tu l'option mets-un-sac-sur-la-tête ?"
Un tel décalage
Entre ce qu'il écrivait, le son de sa voix
Et son physique.... ce devrait être interdit
Ce mec est un leurre
Bref
Bref.
Tout ça est bien fini à présent
Mais je ne sais pas pourquoi
À chaque fois que j'écris
Il faut que ça sorte
Il faut que je dise quelque part
Tôt ce que je n'ai pas pu exprimer
Pendant si longtemps
Et comme je ne peux pas en parler à mon amoureux
Et que je n'ose pas raconter tout ça
À mes toutes nouvelles copines...
Voilà
Merci mon blog !

mercredi 23 janvier 2013

La constance

Bonnes résolutions ce sont envolées
Des le 20 janvier...
Voire avant
Je ne suis pas une femme très constante
Je dois bien le reconnaître
Surtout en matière de blog

Je vous avais pourtant promis
De vous parler des deux dernières années
De cette histoire virtuelle
Qui Dieu merci
Est restée virtuelle

En fait
J'avais surtout promis
À mon généalologue
Juste un aparté à ce sujet
Savez vous que notre comportement
Est influencé par celui de nos ancêtres ?
Ainsi
Si je suis une abominable shopping addict
C'est à n'en pas douter
Lié au comportement
De ma mère ou de l'une de mes grand mères
Notamment
En terme d'ambition amoureuse
Je suis
À n'en pas douter
Influencée
Par l'histoire d'amour de mes parents
N'aimer qu'un seul homme
Les autres ne pouvant le surpasser
C'est pour ça
Que je ne puis me séparer de mon amoureux
Même dans les pires tempêtes
Je baisse la tête
Rentre les épaules
Mais je reste là

La première fois que mon amoureux m'a trompée
C'était avec une femme plus âgée que moi
Mon amoureux a dix sept ans de plus que moi
Une femme magnifique
Son âge
Bien sûr
Je me suis sentie humiliée
Pas à la hauteur
Pas sûre de moi
Mais je n'ai rien dit
J'ai fait comme si rien ne s'était passé
J'ai juste travaillé plus dur à l'agence
Je me suis encore plus occupé de la maison
Fait plus de gâteaux aux enfants
Et je me suis appliquée à être encore plus sexy pour lui
Pour l'exciter plus qu'elle
Lui faire encore mieux l'amour
Être encore plus coquine
Plus féminine
Plus femme même
Il ne l'a pas revue
Pas celle ci en tous cas
Et il est redevenu fou amoureux de moi
C'est à ce moment là
Ou je lui ai offert mes fesses
...
Mais c'est une autre histoire
...
Que je vous raconterai bientôt
:-)
Un besito <3



mercredi 16 janvier 2013

Confieso que he vivido ;-) -1

Je crois que j'ai perdu pied
Le jour où mon amoureux
M'a dit que c'était fini
En fait
Ce n'était pas exactement le jour où il m'a dit que c'était fini
C'était plutôt le moment
Où il m'a dit qu'il fallait que je parte
Parce qu'il allait être papa
D'une de ses poufs

Je serais partie
Et j'aurais surement pardonné
S'il ne l'avais pas mise enceinte
C'est le fait
Que ce soit une autre
Qui lui ai fait ce bébé
Dont je ne voulais pas

Alors je suis partie
Le plus vite possible
Complétement perdue
J'avais une amie à l'époque
Que j'ai plus ou moins perdue de vue depuis
Elle m'avai souvent dit que je pouvais venir chez elle
Alors j'ai été chez elle
C'était le plus simple
Et avec elle
Tout semblait simple
Il fallait juste que je me trouve d'autres mecs
Pour oublier un peu mon amoureux
Au moins pour quelque temps

Je crois qu'il a toujours été clair dans ma tête
Que lui et moi
on ne pourrait jamais faire route à part
Qu'il serait toujours dans ma vie
Ce n'était qu'une question de temps
Cette pouf
Ce bébé
Juste des accidents de parcours
Un de plus
Ca ne changeait rein à nous deux
Nous Deux

mardi 15 janvier 2013

Papiers

Ha les paperasses
Quelle galère
Il a fallu refaire toutes les démarches pour l'inscription de L dans ce nouveau collège
Son père s'en est occupé
Mai voilà qu'il faut encore des tonnes de papiers
Pour calculer le coéfficient familial
Sécu
Caf
Fiches de paye
Papiers pour la fin de la société
Et création de la nouvelle activité
Et devinez qui se tapa les démarches ?
C'est Veli bien sûr !

Bon je dois avouer
Que mon amoureux m'a proposé
De demander à son secrétaire
De s'en occuper
Mais je considère
Que c'est à moi de gérer
Les choses de la maison et de la famille
Et puis je ne suis pas surchargée de travail en ce moment

Les choses ont beaucoup changé depuis le chaos de l'an dernier
D'abord j'ai mis un point final
A l'histoire avec MB
Ce n'étais plus la peine de le mener en bateau
Puisque mon amoureux et moi
N'avions plus du tout l'intention
De nous séparer
Toute la difficulté
Tenait à lui faire comprendre
Qu'il devait sortir de ma vie
Je ne m'en suis pas sortie très brillament
Je l'avoue
Mais ce n'est pas faute de lui avoir dit
Et redit
Il n'a jamais rien voulu comprendre
Ni entendre
Il voulait quand même
Que l'on se voit
Ce dans l'espoir
Que je craque pour lui
Or
Moi je l'avais déjà vu
Bien vu
Et je l'ai immédiatement trouvé immonde
Comment est-il permis d'être aussi laid ?
Et  surtout d'être aussi laid et aussi prétencieux ?
Malgré tous les lapins
Les mensonges
Les histoires alambiquées
Il s'accrochait comme un morpion
Heureusement
Il a fini par lacher l'affaire !
Quelle insuportable plaie !
A côté de lui
Les sept plaies d'Egyptes
Sont des bénédictions !

Toujours est-il
Que débarassée de l'indésirable
J'ai pu me reconstruire
Et surtout reconstruire ma relation
Avec mon amoureux
D'autant plus
Que ma petite L
Avait décidé de tenter sa chance
Dans des études outre atlantique

Au début
J'ai cru qu'elle allait trop me manquer
Elle m'a d'ailleurs enormémént manqué
Mais avec son père
Ca nous a permis de nous rapprocher
De nous retrouver
Comme à l'époque
De nous débuts
Quand ses enfants étaient encore souvent chez leur mère

Et puis il m'a offert cette maison en Provence
Où je me suis sentie immédiatement chez moi
C'est une petite maison avec un terrain en pente
Une ancienne maison de vigne
Il y a un figuier sur le perron
Et des champs d'oliviers à perte de vue
J'adore cet endroit
Aussi parce que nous nous sommes retrouvés ici
Cet automne
Juste lui et moi
Comme il y a dix ans
Heu... treize !
Comme le temps passe !

Quand L nous a dit
Qu'elle ne souhaitait pas rester outre Atlantique
J'ai d'abod cru
Que ça allait avoir une influence
Sur notre ie de couple
Que j'allais à nouveau
Passer beaucoup de temps avec L
Au détriment de son père
Mais non
L a changé
Muri
Elle est plus indépendante et sûre d'elle
Et notre couple aussi a changé
Il a muri aussi
Et cette épreuve
nous a vraiemnt soudés.

Bref
Je suis heureuse !





lundi 14 janvier 2013

Belle journée -lunes

Je suis très contente de mon week end
J'avais oublié à quel point
C'est agréable
De se retrouver
Avec son amoureux et les enfants
De plus
Marseille est une superbe ville

J'avais promis
De vous parler
De mes eux ans d'aventure Meetic
Avec le moche à cheveux longs
Mais j'ai trop à faire aujourd'hui
Et là
Je n'ai pas envie de me ressouvenir
De cette période sombre de ma vie

Heureusement
Dans toutes les périodes
Il y a du sombre et du moins sombre
Et malgré le fait que ce garçon
M'a tenue sous son influence
Néfaste
Pendant presque deux ans
J'ai quand même vécu
D'autres belles choses
D'autres rencontres
D'autres retrouvailles
Que j'ai envie de garder
Précieusement
Dans mon coeur

Toi
Je t'écris bientôt
Beau motard
Magique danseur
Un besito <3